Inside MBCODE : Devenir Développeur full stack en 7 mois, est-ce possible ?

Inside MBCODE : Devenir Développeur full stack en 7 mois, est-ce possible ?

Inside MBCODE : Devenir Développeur full stack en 7 mois, est-ce possible ?

JavaScript, Bootstrap, jQuery, Angular, HTML5, CSS, Python, PHP, SASS, COMPASS, Django, Symfony, Grails, Ionic, WORDPRESS, PRESTASHOP…en 7 mois ??? à l’énoncé de toutes ces technologies, tout esprit non initié prendrait légitimement la fuite, et pourtant c’est le pari que s’est lancé MBCODE, de faire connaître toutes ces technologies et langages de programmation à des personnes qui à la base n’ont aucun prérequis technique en informatique.

Je l’avoue, l’interrogation est légitime, et la question déconcerte plus d’une personne, surtout les professionnels du métier du codage. Et pourtant ce n’est rien de moins que le challenge que s’est lancé la team MBCODE depuis le 10 juin 2019, marquant le début des cours de la promotion alpha de MBCODE. Le secret de cette réussite, réside sur la méthode. Elle n’a pas été créée par MBCODE. Elle a déjà fait ses preuves chez certains précurseurs tels que Simplon Co en France, BCODE en Belgique, etc. et elle marche plutôt bien à MBCODE.

En quoi consiste-t-elle ?

Pour vous édifier sur cette méthode, voici un récit  d’un stagiaire MBCODE.

A MBCODE, nous sommes continuellement sous pression, les yeux braqués sur notre objectif principal. Beaucoup de personnes s’interrogent sur la manière dont les enseignements sont dispensés a MBCODE, parce que toutes ces personnes se demandent « développeur full stack en 7 mois ! est-ce possible ??» Effectivement il est possible de faire face a ce challenge et de le remporter haut la main. A l’entame de cette formation, l’équipe dirigeante s’est posée la question de savoir : « Comment faire en sorte que les apprenants restent et suivent l’intégralité des enseignements en si peu de temps jusqu’à la fin ??? », c’est de cette question que découle l’implémentation de cette pédagogie dite active

En effet notre formation est axée sur un système de formation de Learning by doing, dans laquelle l’apprenant est au centre de sa formation. Ce système peut revêtir plusieurs formes, mais l’élément fondamental est l’engagement de l’apprenant qui est l’acteur principal de ce système et c’est dans cet esprit que nous évoluons dans notre fabrique. Cette méthode pousse l’apprenant à comprendre pourquoi un concept est important et comment le mettre en œuvre pour réaliser des taches, afin qu’il construise ses compétences dans des situations réelles ou proches de la réalité.

  Il n’est pas de bonne pédagogie qui ne commence par éveiller le désir d’apprendre  .

Francois de closets

Lorsqu’une nouvelle notion est abordée, l’encadreur arrive et souvent, nous plaque le titre au tableau, nous donne quelques domaines dans lesquels on peut l’appliquer, une ou deux orientations et c’est parti, pour la découverte de la documentation officielle pendant quelques heures. Internet étant le premier outil du développeur, nous accompagnons notre lecture par des petits exercices pratiques qu’on trouve sur plusieurs sites internet de codages. Nous nous appuyons également sur des tutoriels vidéo qu’on trouve sur YOUTUBE ou sur les sites officiels du langage et technologies à étudier. Après cette première phase documentaire, on entre dans une phase de TP ou notre encadreur nous donne quelques points d’orientation pour mieux aborder le problème et le résoudre.

Dans ces conditions de travail, nous les stagiaires nous nous surpassons pour pouvoir résoudre le problème posé. Après avoir enchainé plusieurs tutoriels en diverses langues (même en arabe), nous nous retrouvons très souvent confrontés à des problèmes de débutant face à ces nouvelles notions. Mais grâce au travail d’équipe, nos problèmes trouvent solution en grande majorité et avec les efforts et la répétition nous comprenons de mieux en mieux la chose. C’est dans cette optique que le planning de formation a été élaboré et tous les stagiaires se sont déjà adaptés après de longues séances de travail.

L’important de la pédagogie n’est pas d’apporter des révélations, mais de mettre sur la voie. 

Pierre Dehaye

Le Learning by Doing est efficace parce qu’il est axé sur trois éléments à savoir : La répétition, l’émotion et le mimétisme.

Pour mémoriser, il n’y a pas d’autres secrets que de répéter et cela de manière différente. Cela se fait en modifiant l’approche ou la manière d’aborder le problème. Quand on est entièrement impliqué face à la résolution d’un problème, on ressent naturellement des émotions et on sera plus apte à résoudre ce même type de problème dans un contexte professionnel. Entre autres quand nous sommes en phase de lecture et d’imprégnation de la documentation, le fait de penser au problème qu’on aura à résoudre par la suite nous permet de nous préparer psychologiquement et à mettre notre cerveau en condition pour mieux aborder le sujet.

Ainsi, Nous sommes plus productifs grâce a la qualité et le type de formation d’une part et aussi grâce à la compétence de nos encadreurs qui arrivent avec une facilité déconcertante à résoudre les problèmes qui nous semble les plus complexes et nous donne des astuces et techniques appris en entreprise. Ils sont les modèles de beaucoup parmi nous. Leurs diverses expériences de développeurs tant bien en Afrique qu’en Occident sont une source d’inspiration pour nous et nous met à l’abris de certaines erreurs futures durant notre carrière. Nous nous efforçons de tirer le meilleur d’eux durant le peu de temps qu’on a encore à passer ensemble et à la fin de notre aventure nous souhaitons être de bons développeurs tout autant qu’eux.

Together we can do more !!!                                                                                                                  Frank Nyawa, Stagiaire MBCODE

close

Abonnez vous à notreNewsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour ne rien manquer de notre actualité.